The World Eyes Station,Breaking News,Peoples,Advices,Entertainment...

Sunday, 18 March 2018

Il se suicide après avoir été faussement accusé de viol




Il a mis fin à ses jours. Faussement accusé de viol, Ross Bullock, un habitant de Redditch dans l'Ouest du Royaume-Uni, s'est suicidé, a relaté le Daily Mail ce samedi 17 mars. En février 2015, l'homme de 38 ans avait rencontré son accusatrice sur son lieu de travail. Après l'acte sexuel, les deux individus avaient échangé une dizaine de messages. Des textos qui montraient que le rapport sexuel était consenti. En effet, le conducteur de camion avait montré ces SMS aux officiers de police : "Eh bien, j'espère que vous avez passé un bon moment", avait envoyé le jeune homme, avant que sa future accusatrice réponde dans son sens : "C'était bien !" Seulement, un mois plus tard, la police a arrêté puis interrogé Ross Bullock, accusé de viol par la femme. Les forces de l'ordre ont assuré au jeune homme qu'ils n'agiraient pas mais qu'il pourrait être accusé à une date ultérieure. Au bout d'un an, Ross Bullock s'est pendu dans le garage de sa maison familiale et a laissé un message indiquant qu'il avait "touché le fond" et qu'il serait enfin "libéré de cet enfer".


C'est sa mère, Carole, qui a découvert le corps de son fils. La femme de 74 ans a déclaré au média britannique : "L'accusation a changé Ross en tant que personne". Quant au père de Ross Bullock, il a soutenu : "Ross serait encore en vie maintenant si la police avait traité l'allégation avec sensibilité." Les parents agissent désormais contre la police de West Marcia et exigent que l'accusatrice soit inculpée. Lors de l'acte sexuel, la femme était en couple avec un autre homme. Un porte-parole de la police de West Mercia a déclaré au journal: "M. Bullock a été arrêté et libéré sans aucune autre action, et nous voudrions offrir à sa famille nos sincères condoléances après sa mort tragique".

No comments:

Post a Comment